Hong Kong Island, poumon économique

by 7 avril 2013 • Carnet de voyage ChineCarnet de voyage Chine Comments (0)

1695

Jour 9

L’avantage de notre cage à poule est son emplacement, où beaucoup de choses peuvent se faire à moins de dix minutes de marche. Nous commençons notre ballade par le Kowloon parc, tout proche, où des anciens pratiquent le tai-chi, activité qui se situe entre le yoga et les arts martiaux.

357

356

Les volières du parc qui accueillent toute sorte de volatiles exotiques est le cadre idéal pour notre petit déjeuner dominical. Ensuite, place à la culture avec le musée d’histoire de Hong Kong, magnifique endroit qui retrace par époque toute l’histoire de la ville. Des reconstitutions de scènes de la vie quotidienne d’antan sont magnifiquement mises en valeur dans un décor plus vrai que nature. Très plaisant et intéressant, pour seulement 10$ HK, soit 1 euro ! Autant dire l’accès à la culture pour tous. De nombreuses villes devraient s’inspirer de l’exemple hongkongais.

371

379

373

Après avoir retracé pendant deux heures l’histoire de la ville, nous partons pour l’ile principale, Hong Kong Island. C’est ici que bat le coeur économique de la ville. L’équivalent du Manhattan new-yorkais. A la sortie du métro, nous arrivons d’ailleurs sur la Vème avenue locale, à Central, où les magasins de luxe sont légion.

393

Notre préoccupation est de trouver un restaurant spécialisé dans les Dim Sum, les fameuses bouchées vapeur. Le concept de ces restaurants est original : entre la cantine et le restaurant. Attablés, il est possible de commander du riz ou des nouilles auprès des serveurs, mais pour les Dim Sum, c’est à nous de nous servir directement sur les plateaux que les serveuses font circuler de tables en tables. Les bouchées peuvent contenir de la viande, du poisson ou des légumes. Ce concept est très populaire ici, les locaux raffolent des Dim Sum.

A quelques pas de notre restaurant nous empruntons le plus grand escalator extérieur couvert au monde, le Central Mid-Levels. Inauguré en 1993, il fait 800 mètres de long en plusieurs tronçons, sur un dénivelé de 135m. Très utile pour une ville comme HK, construite à flan de colline.

Dans cette ville il est étonnant de voir des immeubles de plus de cinquante étages plantés sur des collines, avec toujours beaucoup de verdure autour. La vue du haut de ces grattes-ciels doit être des plus belles. Hong Kong Island dispose d’un point de vue exceptionnel : le Victoria Peak, où une belle partie de l’ile se dévoile, et qui se trouve bien plus haut que là où nous sommes actuellement. Nous le ferons certainement demain.

Pour le moment nous rejoignons le petit parc zoologique de la ville. Il s’agit d’un joli parc vallonné où une partie a été aménagée en zoo, qui plaira aux ornithologues ainsi qu’aux amateurs de primates, une dizaine de variétés de singes y vivent. Une fois de plus la municipalité n’a pas trouver utile de faire payer l’entrée, pour en faire profiter tout le monde. Très belle initiative qui montre, tout comme le tarif abordable des musées, qu’il est possible de trouver ailleurs le financement pour l’art et les loisirs.

Nous qui avions dépassé notre budget lors de la première partie de séjour en Chine, sommes sûr de respecter celui de Hong Kong. Nous pensions la vie très chère ici, au final seul l’hébergement semble l’être, quoiqu’assez raisonnable malgré la superficie des chambres. La nourriture est aussi très bon marché lorsque l’on fréquente les petits restaurants locaux, où l’on peut s’en sortir pour moins de 8 euros à deux ! Encore une fois, c’est quelque chose d’inimaginable dans les grandes villes européennes. Hong Kong n’a également rien à envier à ses homologues occidentaux dans les infrastructures de ses transports : efficaces, sûrs, propres, climatisés, bon marché… le métro parisien se trouve à des années lumières !

En fin de journée nous partons rassasier nos estomacs dans un restaurant indien situé près du front de mer où nous nous essayons ensuite à la photo de nuit avec la sublime vue sur les buildings illuminés d’en face, sur Hong Kong Island. Nous remontons l’avenue des stars, que nous avions vue le jour de notre arrivée, toujours très fréquentée.

408

410

419

415

420

Comments are closed.