J4 – Sentosa, le divertissement pour tous

13 juin 2016

Southern Ridges, une randonnée dans la ville

En ce quatrième matin, il y a comme un air de fin. Plus qu’aujourd’hui et demain matin à profiter des intérêts de Singapour avant de poursuivre notre voyage à Bali.

Nous consacrons la matinée à la partie Sud-Ouest de la ville, avec une promenade sur un chemin balisé appelé Southern Ridges, qui nous emporte dans un écrin de verdure dépaysant à quelques pas des grandes artères de la ville. A la manière du Mac Ritchie Reservoir, découvert hier, il s’agit d’un espace naturel préservé, aux allures de petite jungle, à la flore dense et aux occupants particuliers, des singes, que nous n’aurons pas la chance de rencontrer.

Des infrastructures ont été aménagées, des parkings, des airs de pique-nique, mais également des passerelles et un grand pont à la conception futuriste. Décidément, Singapour est très avant-gardiste sur ses projet architecturaux, et sait intégrer les constructions urbaines à l’environnement avec soin, afin de limiter au mieux les nuisances sur la nature généreuse et séculaire de l’île.

Il fait bon de se ressourcer dans ces lieux préservés, qui contrastent avec la modernisation incessante de la ville. Cette longue marche sur Southern Ridges nous offre par moments des vues incroyables grâce à la hauteur de ses infrastructures, comme le pont vedette, le Henderson Waves, permettant d’observer les buildings au loin, ainsi que la mer et les nombreux tankers en approche.

Le chemin de randonnée nous amène jusqu’au bord de mer, en face d’une petite île particulière puisqu’elle est dédiée au divertissement. Son territoire regroupe les différentes attractions de Singapour : les studios Universal, l’un des plus grands aquariums du monde, un parc aquatique, le musée Madame Tussauds, une descente en luge…

Sentosa, le divertissement à l’Américaine

On accède à cet ancre de l’entertainment par le téléphérique, par une navette sur rail dédiée ou à pied, en traversant un pont. Nous rejoignons cette ile appelée Sentosa afin de visiter l’aquarium, réputé pour être l’un des plus beaux du monde.

Débarqués à Sentosa, nous sommes plongés dans un autre univers, une sorte de parc d’attractions géant offrant divertissement aux petits comme aux grands, à condition d’être préparé à sortir son portefeuille sans rechigner…

La visite de l’aquarium nous immerge dans un monde sous-marin extrêmement riche en espèces, parfaitement mises en valeur dans différents aquariums, dont un tunnel donnant l’impression de marché au fond de l’océan, si l’on parvient à faire abstraction du très grand nombre de visiteurs et du tumulte sonore qui en découle. La fin de la visite devient même un soulagement tellement l’excitation des visiteurs devenait bruyante.

Nous n’aurons donc au final consacré que trois heures à Sentosa, Singapour regorgeant d’autres lieux et activités que nous préférons privilégier.

Son et lumière sur Pandora

En fin de journée, nous retournons au parc Garden By The Bay, que nous avions visité il y a deux jours, afin de voir l’intégralité du spectacle de 10 minutes que nous avions partiellement raté.

C’est toujours un ravissement de se retrouver dans cet écrin de verdure aux allures de Pendora, la planète imaginaire du film Avatar. Par manque de chance, nous ne pouvons pas assister au spectacle son et lumière depuis les passerelles reliant trois grands arbres, à cause d’une fermeture pour maintenance. Le plaisir, du sol, est tout de même au rendez-vous.

Chinatown, restaurant à ciel ouvert

Chinatown sera le lieu de notre ultime soirée, où nous nous délectons une nouvelle fois des plats locaux. Au menu : des émincés de porc, accompagnés de bouchées à la vapeur de type hong-kongaise, appelées dim sum.

Il est temps de regagner notre hôtel en faisant un détour par l’impressionnant supermarché du quartier de Little India, Mustafa Center, dont la particularité est d’être ouvert 24 heures sur 24. Ici tout est moins cher et il est rare de ne pas trouver le produit de consommation courante que l’on cherche. Pour nous, ce sera le fameux baume du tigre, un onguent aux vertus thérapeutique.

Par chance, notre hôtel ne se trouve qu’à dix minutes de marche de ce quartier totalement dépaysant et surpeuplé, nous faisant voyager l’espace de quelques rues jusqu’à Delhi ou Bombay.


Tous les récits de notre voyage à Singapour

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *