J3 – Singapour ou l’art de fusionner urbanisation et nature

12 juin 2016

Zoo de Singapour, un modèle de parc animalier

Il est généralement recommandé de rester 4 à 5 jours à Singapour mais il est confortable d’y séjourner davantage afin de profiter des très nombreuses activités, notamment une dont la réputation n’est plus à faire, le zoo, considéré comme l’un des plus beaux au monde.

Il est parfois difficile pour les amoureux de la nature d’accepter que des animaux vivent en captivité afin de satisfaire un désir de divertissement chez l’Homme. Mais de nos jours, les plus grands zoos jouent un rôle au-delà de la distraction, celui de protéger certaines espèces et de sensibiliser les visiteurs sur la dégradation progressive des habitats des animaux. C’est le cas du très réputé zoo de Singapour.

Le parc zoologique est excentré du centre-ville, ce qui oblige à combiner métro et bus, en attendant les nouvelles stations de métro en construction. Les 40 minutes de trajet en bus sont l’occasion de discuter avec un Singapourien se rendant également au zoo, et d’en apprendre davantage sur cette ville-état que nous apprécions déjà beaucoup.

En ce dimanche, l’affluence à l’entrée du zoo est assez conséquente. Malgré une superficie relative, le cadre y est très plaisant car dépaysant. La flore omniprésente offre par endroits une impression de jungle. Aucun grillage mais quelques baies vitrées pour les plus féroces des résidents. Les séparations sont presque exclusivement naturelles et parfois la proximité avec certaines espèces est étonnante. Le respect et la discipline des Singapouriens permettent au tamarins – des très petits singes – une tranquillité relative alors qu’il est possible de s’en approcher à seulement quelques centimètres. Immersion garantie !

D’autres animaux résident dans les environs du zoo mais ne sont visibles qu’à partir d’autres activités payantes proposées : un safari sur le thème des rivières avec une balade en bateau, et un safari organisé à la tombée de la nuit, à pied et en navette.

Au-delà de proposer un divertissement aux petits et grands, le zoo de Singapour s’est engagé sur la sensibilisation et la protection des espèces animales avec des nombreux spots d’information, sur le braconnage notamment, et des spectacles sur le thème de la protection de l’environnement.

La petite jungle du Mac Ritchie Reservoir

En fin d’après-midi nous quittons le zoo pour rejoindre un autre environnement où la verdure foisonne : le Mac Ritchie Reservoir, un bout de jungle permettant aux habitants de s’évader et de pratiquer des activités sportives et de loisir. Des chemins de randonnées permettent aux sportifs de se vider l’esprit, dans un endroit préservé, dont les principaux occupants sont des singes et des varans.

A ce moment de la journée, le soleil décline rapidement et nous n’avons pas la possibilité de nous enfoncer dans la jungle pour suivre l’un des parcours de randonnée proposés, nous ne ferons qu’apprécier une balade le long des réservoirs d’eau.

Marina Bay By Night

En début de soirée nous retournons sur Marina Bay, lieu que tout voyageur se doit de voir de nuit, tant cette baie est exceptionnellement mise en valeur une fois le soleil couché. Un panorama à 360° s’offre à la vue des badauds, qui peuvent faire le tour de la marina, en 2/3 kilomètres.

Les architectures originales et monumentales des bâtiments se répondent et rivalisent de jeux de lumières. D’un côté le quartier des affaires et son ensemble compact de buildings, de l’autre le fameux hôtel Marina Bay Sands que nos yeux ne peuvent manquer. Entre les deux des ponts illuminés, des quais, des esplanades, des statues, un théâtre à ciel ouvert, une grande roue, des musées…

On ne se lasse pas de marcher, de s’arrêter, d’admirer, de photographier (trépied vivement recommandé) et de voir à quel point l’urbanisation peut être magnifique lorsqu’elle est faite avec goût.

La promenade commençant à creuser nos estomacs, nous rejoignons le food-court du très luxueux centre commercial qui jouxte le Marina Bay Sands pour déguster les saveurs locales. Nous retournons ensuite de nouveau sur la baie pour continuer à profiter du spectacle avant de rejoindre l’Altitude, le plus haut bar du monde – 282 mètres – situé sur le toit du plus haut building de la ville.

Panorama grandiose à 282 mètres de hauteur

Sensation étrange que de se sentir plus haut que tout, aucun immeuble n’égalant celui où nous nous trouvons. La vue à 360° depuis ce toit est impressionnante. On a du mal à mesurer l’échelle lorsque l’on regarde l’horizon. Ce n’est qu’en observant un point précis au sol que l’on se rend compte de la hauteur vertigineuse à laquelle nous nous situons. Un bien agréable moment pour clôturer la journée.


Tous les récits de notre voyage à Singapour

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *