Le Bosphore, à la croisée de l’Europe et de l’Asie

by 11 juin 2013 • Carnet de voyage IstanbulCarnet de voyage Istanbul Comments (0)

1639

Jour 4

Initialement, nous avions prévu de passer cette dernière journée à Istanbul dans la ville moderne ainsi que sur la Place Taksim. Les événements actuels nous ont fait avancer cette étape en début de week-end afin d’éviter de tomber dans une période moins propice. Et c’est justement ce qui se passe aujourd’hui. Dès notre réveil nous apprenons que les forces de l’ordre ont lancé l’assaut sur la Place Taksim afin de récupérer les lieux et d’évacuer les opposants au premier ministre, dès 7h du matin. Des heurts violent ont semble t-il éclatés mais la police n’est intervenue que sur la place pour le moment, pas dans le parc Gezi, où la centaine de campeurs a été surpris dans leur sommeil. Nous apprendrons plus tard dans la journée que les manifestants ont réussi à se réapproprier la place suite à de nouveaux affrontements.

Toute cette agitation est imperceptible depuis notre quartier de Sultanhamet où les touristes sont loin de s’imaginer les événements qui se déroulent à quelques kilomètres à peine de leur hôtel…

De notre côté nous clôturons notre séjour par une croisière sur le Bosphore. Ayant trainé un peu dans notre chambre suite à une mauvaise surprise gastrique dont je cherche encore la cause alimentaire de la vielle, c’est à midi que nous embarquons au pont de Galata pour une croisière sur le Bosphore qui dure toute la journée.

L’attrait de la croisière réside dans la remontée de tout le Bosphore, de la mer de Marama, au Sud-Ouest, à la mer Noire, au Nort-Est. Durant 1h30 le bateau zigzague de la rive européenne à la rive asiatique et nous fait admirer les beautés du bord de mer, comme le superbe palais de Dolmabahce.

02

01

La distance entre les deux rives va de 500 mètres à 3km selon les endroits. Ce détroit permet aux bateaux cargo de relier le bassin méditerranéen à la mer noire et ses pays limitrophes : Bulgarie, Roumanie, Moldavie, Ukraine, Russie et Géorgie.

03

Au bout de 90 minutes, nous voici déposés sur la rive asiatique, à Anadolu Kavagi pour une escale de trois heures nous permettant de déjeuner avec une vue sublime sur le Bosphore. Le seul intérêt de ce petit village à l’allure de mini-station balnéaire se trouve dans la quiétude du coin, une fois dépassé le quai et les rabatteurs des restaurants, mais aussi dans la vue exceptionnelle que nous propose les ruines d’un ancien château, avec une vue dégagée sur la mer Noire, où l’on imagine au loin les côtes de Russie et d’Ukraine.

04

05

06

07

08

A 17h nous remontons à bord de notre navire pour 1h30 de plaisir, le soleil commençant à se coucher et à colorer les deux rives opposées.

Ce tour maritime nous aura également permis d’économiser nos muscles, las d’être sollicités douze heures par jour depuis trois jours.

Une fois à quai nous sommes replongés dans la cohue du bazar égyptien afin de faire quelques achats avant de reprendre la direction de notre chambre puis le proche café-restaurant pour un dernier repas-chicha stambouliote.

09

Préparez votre séjour

Votre croisière à partir d’Istanbul avec Azur Croisières.

Comments are closed.