Livre d’or West Highlands Way

Réagissez au récit !

Vous aussi, vous avez prévu de parcourir la West Highlands Way ou vous l’avez déjà fait ?

Laissez un commentaire, ce livre d’or est votre espace !


Toutes les étapes de la West Highlands Way

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

  1. Bonjour, je viens de parcourir votre récit sur la WHW qui m’a bien fait rêver et qui me stimule encore plus grâce, entre autre, à vos superbes photos pour arpenter cette voie de randonnée, et ce, pour deux raisons: j’aime l’Ecosse et j’aime les randonnées; rien de tel que la marche pour bien connaître une région. Je prévois de la faire fin Mars 2017 sur 6 jours en m’offrant un week end à Glasgow et en fin de randonnée, l’ascension du Ben Navis. Contrairement à vous, je viserai hôtels ou B&B pour m’assurer un peu de confort et ainsi permettre, peut-être une meilleure récupération. Quoiqu’il en soit, je pense être prêt physiquement ; la zone d’ombre, pour moi, c’est la météo. Dans les randonnée que je fais actuellement, je teste mon équipement, notamment, ceux protégeant de la pluie. Voilà où j’en suis.
    Une fois cette randonnée faire, je vous ferai part de mon expérience si vous le souhaitez.
    Cordialement.
    Philippe.

  2. Bonjour Philippe,
    L’Ecosse est un pays où la pluie s’invite quasi-quotidiennement, il y a près de 300 jours de pluie par an ! Donc il est généralement difficile de passer entre les gouttes lorsque l’on visite le pays durant une semaine. Ceci dit, rien n’est écrit d’avance, à une époque où il devait pleuvoir lorsque j’ai fait la WHW, je n’ai eu qu’une heure de pluie, sur tout mon séjour, en toute fin du trek ! Et puis, finalement faire la WHW sans brume ni crachin ou pluie, ce n’est pas vraiment la WHW ;).

    Si vous souhaitez d’autres idées de trek, je vous conseille d’aller voir le récit de mon trek en Suède, le Kungsleden, j’ai adoré : https://www.loindici.com/kunglsleden-trek-en-laponie-suedoise-kunglseden/

  3. Bonjour,

    J’ai arpenté une partie de cette WHW en juin 2009. Un temps gris et couvert, pas mal de pluie, surtout après avoir bifurqué dans la vallée de Glencoe… et surtout les premiers midges, ces sales petits moustiques qui prennent un malin plaisir à fondre sur le pauvre trekkeur qui prépare sa nourriture !
    Mais les paysages sont sauvages et beaux, c’est un trek qui vaut la peine d’être parcouru.

    Stéphane

    1. Bonjour Stéphane,
      Effectivement les midges sont d’attaque en début de saison et durant l’été, et rendent parfois difficile l’aventure pour certains trekkeurs. En automne ils ne sont quasiment plus présents. Ça fait partie de l’aventure ! De toute façon on vient rarement chercher le confort lors d’un trek de plusieurs jours ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *