Retraite tibétaine

by 13 mars 2010 • Carnet de voyage IndeCarnet de voyage Inde Comments (0)

801

Jour 19

Arrivés au petit matin à Delhi, nous décidons de nous installer au Camp tibétain de la ville. C’est un quartier un peu à l’écart du centre que notre guide de poche et d’autres routards nous ont conseillé.

Ici on se tient à l’écart de l’effervescence du centre ville, des quartiers Old et New Delhi, dans une ambiance purement tibétaine. Des réfugiés tibétains y vivent en autarcie, dans des dédales de rues étroites. Ici on a du mal à se croire en Inde. Ce ne sont que des Tibétains que nous croisons, dont de nombreux moines. Atmosphère calfeutrée mais très vivante. Pas mal d’hôtels affichent complet. Tout au long de l’année et encore plus lors de certaines célébrations, des Tibétains quittent provisoirement leur pays pour venir quelques temps dans ce quartier de la capitale indienne, qui regorge d’hôtels et de guests houses. Ce petit univers est malheureusement menacé par des promoteurs immobiliers avides de tirer des bénéfices de ces lieux.

Le choix de notre hôtel se porte sur le Wongdhen House qui a un des meilleurs resto du camp.

Nous partons à l’assaut de la grande ville de New Delhi avec notre moyen de transport préféré durant ce voyage, le rickshaw, très pratique dans le dense trafic de la ville. La cité a parait-il beaucoup changée en quelques année : il est quasiment impossible de croiser une vache dorénavant, contrairement à n’importe quelle ville que nous avons faite jusqu’à présent. Le gouvernement souhaite donner une image de la capitale plus “clean”. C’est aussi dans cette optique que les Intouchables – la caste la plus basse de la société indienne qui est constituée des pauvres dormant dans la rue – sont progressivement éloignés du centre. A Delhi, la misère n’est pas aussi visible que dans d’autres grandes villes indiennes, comme Bombay, mais elle est bien présente.

Notre premier lieu de visite est le parc zoologique, à la recherche d’un endroit alliant calme et nature. Le zoo est très fréquenté par les Indiens. Il est très fourni, tous les principaux animaux y sont présents. A faire pour les touristes recherchant une promenade reposante et agréable, même si par moment nous avons l’impression d’être une attraction au même titre que les animaux, tant les Indiens nous scrutent du regard et nous prennent en photos. On commence pourtant à en avoir l’habitude. Après avoir discuter avec des Indiens sur ce sujet, il s’avère que les films hollywoodiens les fascinent et qu’ils ont l’impression de croiser une de ses stars dès qu’ils voient un “visage pâle”. Ainsi on a souvent droit à une photo avec chaque membre de la famille. Patience et sourire de circonstance sont à prévoir !

582

586

583

590

A 2 kms du zoo, se trouve le tombeau Humayun’s, d’inspiration moghole et qui a fortement influencé le Taj Mahal dans son architecture. La ressemblance entre les deux monuments est flagrante. Ce magnifique tombeau, plus ancien, est toutefois moins majestueux que le Taj Mahal, malgré sa très belle couleur rouge qui tend vers le orange à cette heure où le soleil se fait couchant.

593

599

597

603

602

Comments are closed.