J7 – Bambou boat sur le Yulong

Dernier jour à Yangshuo et le temps s’annonce tout aussi détestable que les précédents : la pluie s’est installée pour un bon moment alors que nous squattons encore notre chambre à 11h. Une bonne nuit de sommeil n’est pas un luxe lorsque l’on pense à notre future nuit qui s’annonce chaotique : nous prenons un bus de nuit à 20h en direction de Shenzen, ville frontière avec Hong Kong, notre future destination.

L’averse se calme enfin et nous nous risquons à sortir alors qu’apparait un brin de soleil que nous n’avions encore jamais vu depuis notre arrivée en Chine. Nous déposons nos sacs à l’accueil de notre guest-house pour profiter pleinement de notre journée au bout de laquelle un bus couchette s’occupera à sa manière de notre nuit…

La rivière Li est la grande rivière traversant la ville de Yangshuo et rejoignant Guilin. C’est sur cet axe fluvial majeur de la région que nous avons fait une ballade en bambou hier. Une autre rivière, plus tranquille car les bateaux à moteur semblent proscrits, se prête à merveille aux ballades sur des radeaux en bambou : le Yulong.

Nous allons en bus jusqu’au Yulong Bridge, appelé également le Pont du Dragon, ancien pont de pierre datant de plus de 600 ans, d’où un embarcadère permet de monter à bord des radeaux. Notre ballade qui dure une heure est différente de celle de la veille car plus reposante, mais toujours dans un cadre luxuriant. Nous déjeunons sur place avant de revenir à Yangshuo.

Dans l’attente de notre bus de nuit nous prenons le temps de nous poser dans un bar et de tirer un premier bilan de notre voyage, à mi-parcours.

Sans avoir de raison précise, nous situons pour le moment ce séjour en-dessous de nos précédentes pérégrinations. Nous avons l’impression qu’il nous manque ce petit quelque chose qui nous fait tant vibrer lors de nos tribulations habituelles. Le perpétuel temps gris doit surement y être pour quelque chose. Ou alors l’absence de faune locale, que nous apprécions tant découvrir habituellement. Malgré de magnifiques paysages vus jusqu’à présent, l’accueil sympathique des Chinois, pourtant de nature discrète et timide, et un dépaysement avec la langue locale, notre sentiment sur ce voyage est mitigé, même si nous l’apprécions tout de même. Devenons-nous blasés ? Exigeants ? Ou peut-être que le feeling avec ce pays pourtant si riche et intéressant ne passe pas ? Ne tirons pas de conclusions hâtives, nous n’avons vu qu’une infime partie du pays et il nous reste encore HK, Pékin et la Muraille à découvrir. Espérons que le déclic vienne et nous fasse changer notre appréciation.

21h, nous découvrons avec stupeur ce qui nous servira de lit durant dix heures : le bus est composé de trois rangées de mini-couchettes superposées d’environ 60 cm de large sur moins de 1m70 de long. C’est la mine déconfite que nous essayons de nous installer tant bien que mal pour une position que nous devrons garder toute la nuit…

Conseils aux voyageurs

– Ballade en bambou sur le Yulong : vous pouvez opter pour un aller uniquement afin d’avoir des paysages différents tout au long de votre ballade. Vous trouverez ensuite un taxi ou un bus pour revenir à votre point de départ.


Tous les récits de notre voyage en Chine

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *