Guilin, ville-étape

by 31 mars 2013 • Carnet de voyage ChineCarnet de voyage Chine Comments (0)

1801

Jour 2

4h45. Sans perdre de temps nous nous préparons pour être à 5h30 devant la station de métro avec une certaine appréhension : nous prenons un avion en direction du sud du pays à 7h15 alors que la première navette qui rejoint l’aéroport part à 6h. Nous cédons au charme d’un taxi bien négocié pour rejoindre notre terminal l’esprit plus serein.

Notre destination est Guilin, ville moyenne de 6 millions d’habitants (tout de même !) n’offrant pas de charme particulier mais l’avantage d’être située au coeur de la région du Guangxi et du coup le point de départ de multiples destinations bien plus intéressantes, de part les décors naturels qui en font une des régions les plus belles du pays. La nature y abonde et les monts karstiques (pains de sucre) qui entourent la rivière Li et ses environs en fait un coin très prisé des touristes. Nous prévoyons environ cinq jours afin d’en prendre plein les yeux.

Trois heures de vol plus tard, le climat qui nous accueil est plus clément : 17°, avec une certaine humidité que l’on soupçonne omniprésente au vu de la verdure abondante. Une fois notre pied à terre pour la nuit trouvé, dans un hôtel sans charme mais bon marché, nous parcourons le centre ville qui n’a pas grand chose à nous offrir mis à part ses innombrables échoppes de restauration, qui ne désemplissent jamais, peu importe le moment de la journée.

Evidemment nous continuons notre découverte gastronomique, avec une soupe aux vermicelles démesurés à la texture peu ragoutante, et extrêmement épicée, que nous ne finirons jamais… A peine deux jours et déjà pas mal de spécialités essayées, mais rien de transcendant pour nos papilles occidentales. Voire même une déception pour le moment. Nous espérons n’avoir découvert qu’une partie des spécialités culinaires du pays.

067

Pour digérer ces saveurs particulières qui nous collent encore au palais, nous montons au sommet des deux pagodes – lieux de culte pour les bouddhistes – surplombant le lac du centre ville, les Pagodes jumelles du Soleil et de la Lune.

076

Nous avons trouvé ici le seul intérêt de la ville, que nous avons choisie comme étape pour rejoindre dans un premier temps les fameuses rizières en terrasses de Longji, situées à environ trois heures d’ici. Un dernier tour du centre ville en fin de journée nous offre une vue différente des tours, illuminées cette fois, ainsi qu’un marché de nuit où le made in China prend ici tout son sens.

091

095

099

096

Comments are closed.