J7 – Happy Holi !

En ce jour de grasse matinée nous sommes réveillés par le brouhaha extérieur dû à la fête de Holi. Musique, danse et poudre colorée pour célébrer le printemps. Les festivités ont débuté hier mais c’est véritablement aujourd’hui que les rues se transforment en air de jeux où tout le monde se jette la poudre. Pour la petite histoire, les gens se jetaient autrefois du safran, mais aujourd’hui seuls les riches continuent d’utiliser cet épice très cher.

Des groupes de gens passent d’hôtels en guests houses, dans les jardins, à jouer de la musique et à se colorer joyeusement. Préférant éviter les dégâts sur nos vêtements, nous préférons assister à la fête de la terrasse. Ayant déjà eu droit la veille à une coloration gratuite de nos vêtements, nous préférons cette fois rester propre. Même aller chercher de la nourriture de l’autre côté de la rue se révèle être une épreuve. Tout le monde a le visage et les cheveux multicolores et se souhaitent joyeusement “Happy Holi !”. C’est une grande journée de fête ici. Tous les monuments ou presque sont fermés et il est difficile de trouver un rickshaw. Ce n’est que vers 13h que tout redevient normal.

Le calme revenu, nous en profitons pour aller au Raj Mandir, autrefois réputé pour être le plus beau cinéma du pays. Les Indiens sont fous de ciné. Nous allons donc découvrir Bollywood en ce jour de fête. Il faut en théorie acheter son billet à l’avance, les séances étant rapidement prises d’assaut. Nous achetons nos billets 30 minutes avant pour 80 Rs – 1.20 euros. Au balcon c’est 120 Rs. Les prix sont assez élevés et il semble que c’est surtout la classe moyenne qui profite de ce loisir. Le cinéma est magnifique. Nous ne sommes pas les seuls à le prendre en photo. Des locaux semblent également découvrir les lieux.

Le film que nous allons voir, My name is Khan, est une grosse production qui dure trois heures, entracte comprise. Les gens se prennent facilement au film, rigolant et applaudissant régulièrement. Evidemment le film est en hindi mais avec pas mal de passages en anglais. Il est donc très facilement compréhensible d’autant qu’il s’agit d’un film de très bonne qualité. Un passage au cinéma est vraiment à conseiller aux voyageurs.

De retour à notre guest house nous préparons nos bagages pour notre départ du soir en direction de Jaisalmer, à l’extrême Ouest du Rajasthan, en plein désert. Nous n’avons pas encore fait connaissance avec le moyen de transport le plus utilisé du pays, le train. On en aura le temps durant nos 11 heures de trajet.

Arrivés devant la très jolie gare de Jaipur, nous avons plus d’une heure pour trouver notre train. Dans cette gare, il est assez facile de s’y retrouver, pas trop de quais et des panneaux nous annoncent les départs et arrivées. Le notre vient de Delhi et arrive à la gare à minuit. Il est plus vétuste qu’on croyait. Nous avons pris la Sleeper Class, sur 5-6 catégories possibles. C’est la seconde catégorie la moins chère. Ici les compartiments contiennent 7 couchettes rabattables en banquettes et sont ouverts à tout passage. Dans cette classe, il ne faut pas être très regardant sur la propreté et la promiscuité.

Nous passons 12 heures dans le train, dont la moitié à essayer de dormir.


Tous les récits de notre voyage en Inde

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *