J1 – Khao San Road la bouillonnante

Notre court trajet aérien entre Rangoun, la capitale économique birmane et Bangkok, sa consœur thaïlandaise, nous donnera à peine le temps de repenser à notre aventure de deux semaines en Birmanie et ces milliers de sourires croisés.

L’humidité ressentie à la sortie de l’aéroport nous prend de court, malgré une chaleur moins éprouvante que celle subie ces derniers jours en Birmanie. Première entrée en matière, une foule impressionnante de touristes prend place dans une file indienne pour récupérer un taxi en direction du centre-ville.

N’ayant pas préparé notre court séjour à Bangkok, étant donné nos changements de plans de dernières minutes, c’est la solution de facilité qui nous emmène dans le quartier de Khao San Road, le plus touristique de la ville, où l’effervescence ne tarit jamais. Cette rue déverse son flot de backpackers et touristes en tous genres, vaquant des restaurants aux bars, dont les musiques s’entrechoquent jusque dans la rue, où les étales de vêtements et de souvenirs divers à des tarifs dérisoires appâtent facilement les badauds. Ici il est simple de trouver un logement et de quoi se restaurer à condition de supporter l’agitation propre à ce quartier et d’accepter de payer un peu plus cher que dans le reste de la ville.

Nous déposons nos sacs dans l’hôtel D&D où le tarif de 24 euros est cher pour un hébergement en Thaïlande mais au confort d’un autre standing que ceux, très rustiques, que nous avons connus en Birmanie, pour les mêmes tarifs.

La découverte de ce quartier folklorique ne se prolongera pas trop tard, nous laissons les fêtards à leurs occupations pendant que nous récupérons de la fatigue des derniers jours.

Conseils aux voyageurs :

– Le quartier de Khao San Road est en fait composé de plusieurs rues qui fourmillent de touristes, de restaurants et d’hébergements. L’emplacement est plutôt intéressant, pas très loin du quartier historique et des khlongs. Attention aux hébergements qui donnent directement sur les ruelles les plus animées, la musique risque de ne pas vous aider à fermer l’oeil le soir. Demandez une chambre de l’autre côté de la ruelle animée. Il est possible de trouver un logement à l’abri de cette forte agitation à 5 minutes de Khao San Road, à Soi Ram Butri.

– L’inconvénient de ce quartier est l’absence de métro à proximité. Il faut prendre un bateau – balade agréable mais au final pas très rapide – pour atteindre la station de Saphan Taksin. Il faut donc souvent emprunter les tuk-tuk, ce qui constitue au final un budget assez conséquent, lorsqu’il faut le prendre plusieurs fois par jour.

– L’hôtel D&D propose des chambres doubles avec clim, du côté le moins bruyant de la rue, à 1080 baths. Chambre très confortable, propre, avec ménage tous les jours. Petit déjeuner en self-service très complet. Pour deux nuits réservées, la troisième est offerte.

– L’hôtel BB House, situé 45 Soi Ram Butri à moins de 10 minutes de Khao San Road offre des chambres très confortables et propres à 580 baths, sans petit déjeuner.

– Trouvez un hôtel à Bangkok : HotelClub


Tous les récits de notre voyage à Bangkok

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *