Acheter un smartphone, une tablette ou un appareil photo à Bangkok

Si vous traînez votre sac de voyageur en Thaïlande, pourquoi ne pas en profiter pour acheter votre matériel high-tech ici plutôt qu’en France ?

Les grandes villes asiatiques que sont Bangkok, Hong-Kong, Singapour, Shanghai, Taïwan, Kuala Lumpur… offrent la possibilité d’acquérir un appareil photo ou une tablette à un prix attractif parmi un vaste choix.

Les tentations de succomber à un achat compulsif ne manquent pas lorsque vous emprunterez les allées du centre commercial MBK à Bangkok. Attention toutefois à ne pas précipiter votre achat avant d’avoir pensé à certaines contraintes.

Les informations ci-dessous se basent sur mon expérience d’achat de matériel.

Voici les clés d’un achat réussi d’un appareil high-tech à Bangkok.

Pourquoi acheter à Bangkok ?

  • La raison principale est évidemment le prix. Plusieurs facteurs que sont le taux de change, le niveau de vie, les promotions éventuelles et la récupération de la TVA vous permettront de faire de bonnes affaires.
  • Certaines boutiques permettent d’acheter des anciens modèles neufs que les distributeurs agréés ne vendent plus. On pense à Apple qui impose à ses distributeurs de vendre uniquement les nouveaux produits de la marque. Quand on voit la fréquence infernale avec laquelle ils renouvellent leurs produits, on est en droit de se demander si des anciens modèles existent encore. Et bien oui, il y a encore des stocks énormes mais vous ne les trouverez pas dans les boutiques agréés. Au centre commercial MBK il existe une multitude de petits stands, les uns sur les autres, qui proposent les anciens modèles des grandes marques. Ainsi lors de notre séjour à Bangkok, nous avons pu acheter un Ipad 3 alors que l’Ipad Air était sorti. Soit 2 générations d’écart. Au final le prix est bien inférieur pour des performances assez proches.
  • Si votre budget le permet, vous pourrez ramener à vos proches un cadeau pas très local mais qui peut faire très plaisir.
  • Pour les plus malins, vous pourrez acheter plusieurs appareils, pas trop encombrants, et les revendre une fois arrivé en France. Ce petit argent de poche pourra vous payer un petit extra lors de votre voyage.
  • Essayez de négocier au mieux, il y a toujours une marge de négociation, surtout si vous prenez plusieurs articles.

Quoi acheter ?

  • Un appareil photo.
  • Une tablette.
  • Un smartphone.

Où acheter ?

  • A Bangkok, l’immense centre commercial MBK (8 étages) est situé dans le quartier de Siam Square. Vous y trouverez essentiellement de vêtements et du matériel de téléphonie et de photo.
  • Les boutiques agréés vendent les produits des grandes marques avec la garantie constructeur et permettent de récupérer la TVA. Vous n’y trouverez pas les anciens modèles.
  • D’autres magasins, ou stands, vous permettront de trouver les anciens modèles à des prix imbattables. La marge de négociation est plus importante que dans les boutiques agréées. Attention, la TVA n’est généralement pas récupérable chez eux.
  • Vous trouverez également des magasins d’occasion où vous aurez un large choix de matériel seconde main.

Comment récupérer la TVA ?

  • La TVA sur les produits achetés en Thaïlande est de 7%. Il vous est possible de faire une demande de détaxe.
  • Une demande de détaxe peut se faire sur des montants dépassants les 5000 baths (environ 120 euros).
  • Lors de votre achat, demandez un formulaire de détaxe (le vendeur vous en parlera de lui-même lors de la négociation). N’oubliez pas votre passeport afin de remplir le formulaire.
  • Les boutiques non agréées ne peuvent pas vous fournir de documents permettant de récupérer la détaxe car officiellement ils ne sont pas habilités à vendre ces produits donc ça sera l’occasion de jouer au mieux la carte de la négociation.
  • Une fois à l’aéroport, avant de passer la douane munissez-vous de votre demande de détaxe et dirigez-vous vers le bureau concerné, TVA Refund, avec votre appareil. Une rapide vérification sera faite de votre matériel. A priori, peu importe si vous n’avez plus le carton d’origine, lorsque j’ai fait ma demande de détaxe j’avais préalablement jeté la boite afin de gagner de la place. Votre demande sera alors tamponnée et vous pourrez récupérer la TVA en espèces ou en crédit sur votre carte bancaire après avoir passé la douane, au guichet qui traite les remboursements.
  • Lors de votre arrivée sur le sol français, si vous êtes pris de remords d’avoir fait perdre des euros à l’économie française, vous pouvez devez déclarer votre matériel acheté à la douane afin de vous acquitter de la taxe de 20%. Des contrôles inopinés sont possibles.
  • La demande de détaxe doit être faite dans les 60 jours suivant l’achat.

Exemples de prix (avril 2014)

  • Reflex Canon 5D MIII + 24-105mm : 2500 euros / Tarif en France à la même époque : 3300 euros
  • Reflex Nikon D800 boitier nu : 1700 euros / Tarif en France : 2300 euros
  • Ipad 3 16go : 250 euros / Tarif en France pour un appareil d’occasion à la même époque : environ 330 euros
  • Ipad 3 32go : 310 euros / Tarif en France pour un appareil d’occasion à la même époque : environ 400 euros
  • Sur ces prix, il faut déduire la TVA de 7% puis rajouter la commission de votre banque en cas de paiement par carte.

Les inconvénients et les risques

  • Ne comptez pas avoir le mode d’emploi en français. Vous pourrez néanmoins le télécharger gratuitement sur le site internet du constructeur au format PDF.
  • Les contrefaçons peuvent vous freiner, pourtant sur le matériel high-tech elles sont facilement détectables. C’est essentiellement pour les tablettes et les smartphones qu’il existe des modèles ressemblant aux produits phares des grandes marques. La différence est toutefois visible facilement de par la finition, le poids, et les logiciels installés. En revanche, pas de crainte à avoir pour les appareils photos, contrefaire un reflex est beaucoup trop compliqué et serait trop couteux.
  • Il peut être possible de tomber sur des appareils reconditionnés et vendus comme neufs. Pour éviter ce désagrément, regardez bien l’appareil sous toutes les coutures, vérifier que les films de protection sont bien présents et faites des tests.
  • “Oublier” de déclarez le matériel acheté à la douane et se faire contrôler. Dans ce cas, les 20% de TVA que vous devrez payer vous feront passer à côté de la bonne affaire espérée.

Les précautions :

  • Attention à ne pas passer à côté de votre reflex rêvé à cause du plafond de retrait ou d’achat de votre carte bancaire. Vérifiez avant de partir le plafond autorisé, emmenez suffisamment d’espèces ou optez pour une carte avec des plafonds plus importants.
  • Sans tomber dans la paranoïa, lorsque vous donnerez votre carte bancaire pour le paiement, ne la perdez pas de vue, au cas où un commerçant malintentionné utiliserait un lecteur de carte pirate pour récupérer vos informations.
  • Toujours pour les plus vigilants, demandez à ce que la somme inscrite sur le terminal de la carte bancaire ne soit pas en thaï. Lors de mon achat, avant d’entrer le code tout était en thaï, j’ai donc gentiment demandé à ce que ça soit écrit en anglais.
  • En cas de paiement par carte, n’oubliez pas la commission de votre banque qui peut s’élever à 2-3%, voire davantage.
  • Ne comptez pas sur la garantie. Lors d’un achat en Thaïlande, vous ne pourrez prétendre qu’à une garantie nationale. Lors d’un achat précédent à Hong-Kong, on m’avait dit que l’appareil était garanti mondialement. A mon avis, ce n’est pas si gênant que cela car généralement les appareils sont prévus pour durer au moins le temps de la garantie.
  • Testez l’appareil avant de repartir de Thaïlande au cas où il y aurait un problème matériel.
  • N’oubliez pas de demander que l’on vous paramètre l’interface de l’appareil en français, ce qu’ils font généralement d’eux-même.
  • Certaines boutiques ne pourront pas vous proposer la détaxe mais proposeront déjà un tarif attractif, notamment les petits stands non agréés par les grandes marques qui vendent au centre commercial MBK.

Conclusion

  • Pour ne pas rater votre achat, organisez-vous avant votre voyage, en notant les tarifs en France des produits neufs et d’occasion susceptibles de vous plaire. N’omettez pas de regarder également les anciens modèles.
  • Vérifier le plafond de votre carte bancaire et le montant des frais à l’étranger pour un retrait ou un achat.
  • Une fois à Bangkok, prenez votre temps, comparez les offres des magasins et négociez comme vous pourrez.

Et vous, avez-vous déjà tenté l’expérience d’un achat d’un appareil photo ou d’un smartphone à Bangkok ? Avez-vous fait une bonne affaire ? Avez-vous eu une mauvaise surprise ? Partagez vos expériences et vos bons plans !


Tous les récits de notre voyage à Bangkok

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *