Carnet de voyage Birmanie-Myanmar

L’Asie du Sud-Est est une région phare des voyageurs du monde entier. Thaïlande, Cambodge, Laos, Vietnam, Malaisie, Indonésie, Philippines, ces pays sont des destinations très prisées pour des raisons économiques, leurs attraits culturels, la découverte culinaire, les rencontres humaines et une recherche d’exotisme. Pourtant il existe un pays qui fut oublié pendant longtemps, comme masqué de la carte du monde par des années de dictature, qui ne semblaient pas déranger ses voisins, ni l’ensemble du monde occidental, la Birmanie.

Au cours du XIXème siècle les Britanniques conquirent peut à peu le pays, de part sa proximité avec l’Inde, alors sous mandat britannique. C’est en 1937 qu’il devint officiellement colonie anglaise. L’indépendance ne vint qu’en 1948 mais la démocratie ne fut qu’éphémère avant qu’en 1962 un coup d’état militaire mette le pays entre les mains d’un général autocrate. S’ensuit alors des années de dictature pendant lesquelles le pays se referme sur lui-même, ne suivant pas l’évolution de ses voisins, l’Inde, la Chine et la Thaïlande. Malgré des tentatives de soulèvements populaires en 1988, appuyées par la fille du général Aung San, et future prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi, le pays resta de nombreuses années sous le joug de la junte militaire, pendant que la figure de la lutte démocratique du pays fut assignée à résidence pendant de nombreuses années.

Ce n’est qu’en 2011 que le changement se fait, avec un assouplissement de la politique du général, une entrée au parlement des membres du parti de Aung San Suu Kyi et une ouverture du pays vers le monde.

Depuis cette date, le tourisme a pris un essor grandissant et nombreux sont les curieux souhaitant s’imprégner de ce pays avant que son développement ne modifie son visage. C’est pour cette raison, qu’après avoir hésité avec un voyage en Thaïlande, nous avons décidés de partir pour la Birmanie – dont le nom officiel depuis 1989 est Myanmar, bien qu’il ne soit pas reconnu par tout le monde.

A la recherche de valeurs authentiques, traditionnelles, non polluées par des idéaux occidentaux qui éloignent chacun peu à peu de ses racines, nous nous attendons à découvrir un peuple attachant, encore peu habitué aux touristes, et à découvrir des lieux parait-il magiques, comme Bagan ou Inle.

C’est parti pour la découverte de la Birmanie…

Réagissez sur ce récit et laissez-nous votre message dans notre livre d’or.

Vous souhaitez en savoir plus sur la Birmanie ? Retrouvez mes conseils aux futurs voyageurs.


Tous les récits de notre voyage en Birmanie

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

Ou commentez via le formulaire du site :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *