Carnet de voyage Patagonie

Prendre son mal en patience. C’est la qualité requise pour les voyageurs en partance pour la Patagonie.

Située dans la pointe Sud du continent sud-américain et partagée entre le Chili et l’Argentine, la Patagonie n’est pas rapide d’accès depuis la France. Dans un premier temps, deux solutions s’offrent aux voyageurs : passer par Santiago, la capitale du Chili, ou celle de l’Argentine, Buenos Aires. Il est ensuite nécessaire de prendre un second vol pour une des deux principales villes de la Patagonie : Punta Arenas, côté chilien, ou El Calafate, côté argentin. Une offre promotionnelle d’Air France nous fera préférer la solution chilienne.

Ce n’est qu’au quatrième jour de notre présence sur le continent sud-américain que nous entrons enfin dans le vif du sujet. Les jours précédent ont eu pour objectif de nous rapprocher de notre position actuelle, en transitant par Santiago, Punta Arenas, Puerto Natales, El Calafate et El Chalten. Nous planifions de commencer par la Patagonie argentine, à El Chalten, puis de redescendre peu à peu en direction du Sud, dans les villes sus-citées.

Nous prenons nos quartiers dans un camping du village d’El Chalten, village aux airs de fin du monde, dans un environnement dominé par la nature. Ici, les merveilles naturelles sont légion : glaciers, montagnes, sommets enneigés, forêts, lacs… Le Mont Fitz Roy est l’attraction principale du parc de Los Glacieres, dans lequel nous programmons deux randonnées à la journée, à partir de demain.


Tous les récits de notre voyage en Patagonie

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

Ou commentez via le formulaire du site :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *