Première randonnée autour du Fitz Roy : la Laguna Torre

Après avoir enfin trouvé le moyen de faire le change des devises, dans un magasin, nous voici chaussés pour notre première randonnée en Patagonie, en direction de la Laguna Torre et ses 9 km de sentiers. Le chemin balisé ne laisse pas de place au doute quant à la  direction à suivre. Les kilomètres n’ont plus qu’à se dérouler sous nos pas, et nous font traverser les bois, longer des lacs et des rivières, et nous offrent aussi des points de vue dégagés sur le décor grandiose qui semblent s’étendre à l’infini. Les grands espaces ! C’est pour ressentir cette sensation d’immensité de la nature que nous sommes venus en Patagonie.

La Patagonie n’est pas aussi montagneuse que je le pensais. C’est dans cette région, que la Cordillères des Andes, plus longue chaine de montagnes du monde, se termine. Les montagnes se font donc moins hautes et moins nombreuses, mais ici le relief est tout de même prononcé : le Mont Fizt Roy, reconnaissable par son sommet abrupte, culmine à 3360 m.

Au bout de trois heures de marche, la lagune finale, la Laguna Torre, se présente dans une cuvette entourée de montagnes et de glaciers. La pause déjeuner s’impose dans ce lieu magnifique et reposant. C’est à l’issue de sept heures de randonnée que nous revenons à notre campement de El Calafate. Les jambes ont bien résisté, les 18 km aller-retour n’ont pas présenté de difficultés particulières et nous ont offert un premier aperçu de la magnifique région qui entoure El Chalten.

Nous continuerons d’explorer les environs dès demain, à l’occasion d’une seconde journée de marche.


Tous les récits de notre voyage en Patagonie

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *