Mandalay, première étape

by 21 mars 2014 • Carnet de voyage Birmanie - MyanmarCarnet de voyage Birmanie - Myanmar Commentaires fermés

6163

Jour 1

La Birmanie est une destination qui se mérite. Nous arrivons à bout de notre éprouvant voyage après une escale à Bruxelles, Bombay puis Bangkok, le tout en 24 heures ! Ces multiples vols sont l’occasion de découvrir une compagnie aérienne que nous ne connaissions pas et qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable… Jet Airways, une compagnie indienne.

Kuala Lumpur et Bangkok sont les 2 villes qui desservent la Birmanie. Bangkok aura notre préférence en raison d’un tarif plus attractif au moment de la réservation.

Escale étouffante à Bangkok

Il est 7h30 lorsque nous nous immergeons dans l’étouffante capitale thaïlandaise. Nous manquons de suffoquer à la sortie de l’aéroport par la chaleur, la moiteur et la pollution qui semble avoir pris possession de l’air dans cette gigantesque cité.

Le stress est la sensation qui domine dès que nous mettons pied à terre car notre impératif est de rejoindre le second aéroport de la ville le plus rapidement possible afin de pouvoir sauter dans notre avion en direction de Mandalay, première étape de notre périple birman.

Notre situation se corse lorsque nous apercevons les bouchons matinaux de Bangkok. Le taxi nous dit que les 30 minutes habituellement nécessaires peuvent doubler ou tripler lorsque le trafic se fait aussi dense. Au final le timing aura été parfait et nous montons sans encombres dans notre quatrième avion depuis notre envol de la France. Les 90 minutes de vol se passeront avec Morphée.

Mandalay, bruyante mais vivante

Nous débarquons à 13h sur le sol birman avec une chaleur très forte mais plus supportable que celle de Bangkok. Au bout de 45 minutes de bus, nous voici à Mandalay, ancienne capitale birmane.

La Birmanie ne s’est pas encore dotée d’infrastructures routières très développées. Les distances prennent une toute autre ampleur tant il est long de passer d’une ville à une autre. Afin de jouer avec le temps pour qu’il nous soit le plus favorable, nous avons planifié le début de notre séjour dans cette ville située dans la partie Centre-Nord, et notre itinéraire nous emmènera jusqu’à Rangoon (Yangoon), la capitale économique, d’où nous repartirons vers la Thaïlande.

Enfin arrivés à la Royal Guest House – il ne faut pas se fier au nom – la fatigue nous submerge et nous force à un petit repos avant de prendre le pouls de la ville.

Deux heures de promenade suffisent à nous faire une idée de Mandalay : bruyante, parfois assourdissante, poussiéreuse, polluée, mais bien vivante. Les premiers sourires birmans – d’une longue série – nous accueillent et les locaux se font un plaisir de nous saluer. Il y a encore 3 ans la dictature compliquait les voyages, les Birmans découvrent donc peu à peu les étrangers et semblent heureux que des Occidentaux s’intéressent à leur pays.

Nos premiers pas dans cette ville nous font prendre connaissance du retard du pays par rapport à ses voisins. Certaines ruelles nous remémorent notre voyage en Inde d’il y a quatre ans, par son côté rural très peuplé.

 

Conseils aux voyageurs

- Aéroport de Mandalay : une navette Air Asia vous déposera gratuitement au centre-ville.

- Hébergement : la Royal Guest House est bien située. Confort tout relatif. Tarif : 22$. N°41, 25th Street, Betwenn 82nd & 83rd Street.

 

Comments are closed.