J14 – Rangoun, le coeur économique

Voilà deux semaines que nous visitons le pays. Nous avions prévu de rester encore quelques jours ici mais nos petits changements de plan – annulation de notre trek – et certaines journées bien remplies où nous avons pu voir ce qui était prévu en deux jours nous ont fait gagner un peu de temps, ce qui permet de réorganiser nos derniers jours. En cause, notre insatiabilité. Cette recherche permanente de nouvelles choses à découvrir peut parfois nous disperser. C’est tout de même après une réflexion de quelques jours que nous choisissons de revenir un peu plus tôt sur Rangoon, notre dernière étape en Birmanie. Notre objectif est de prendre plus de temps pour visiter la capitale thaïlandaise.

En attendant, l’aventure est loin d’être terminée, surtout lorsque l’on monte dans notre dernier bus en Birmanie où nous devons subir un trajet de 7h jusqu’à Rangoun, la capitale économique du pays. Les bus birmans… tout une aventure. Tout bus birman qui se respecte se doit d’avoir une télévision avec un bon système audio. Et nous avons été servis : diffusion non-stop de téléfilms birmans aux scenarii, aux montages et aux jeux d’acteur très loin des normes cinématographiques occidentales. Afin de nous en faire profiter au mieux, le volume est poussé au maximum. Nos tympans arrivent à peine à être soulagés par les bouchons d’oreilles, accessoire nécessaire dans ce pays. Évidemment le confort physique est à la hauteur du confort sonore, c’est-à-dire quasi inexistant, avec des sièges dont l’assise a subi les nombreuses années d’utilisation les ayant transformés en banc en bois ! Du moins pour la sensation… Tout un périple. Un voyage en bus en Birmanie suffit à être dépaysé…

Il nous reste une heure de taxi de la gare routière au centre-ville où nous subissons un effroyable trafic. C’est seulement à 17h que nous arrivons devant la magnifique Paya Sul et notre proche guest house.

La tentaculaire ville de Rangoon n’est pas une étape indispensable d’un voyage en Birmanie, surtout en fin de séjour, après avoir savourer des lieux magiques comme Bagan, Inle et la région de Hpa An. Seuls l’immense lac, la Paya Swedagon et la Paya Sul semblent être les atouts touristiques de la ville.

C’est par une visite nocturne de la Paya Sul, à dix mètres de notre hôtel (!), que nous ponctuons une journée de transport bien fatigante.

Conseils aux voyageurs :

– Hébergement : Garden GH : accueil sympa, pas cher, à 10 mètres de la Paya Sul.

– De la gare routière au centre-ville : 7 000 k pour deux (dans une très petite voiture). Si vous négociez un petit prix, vous risquez de vous retrouver dans une petite voiture avec les gros sacs sur vous. Le trajet dure entre 45 minutes et une heure en fonction du trafic.


Tous les récits de notre voyage en Birmanie

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *