A pédales à Bagan

by 27 mars 2014 • Carnet de voyage Birmanie - MyanmarCarnet de voyage Birmanie - Myanmar Commentaires fermés

3124

Jour 7

Les ballons de Bagan

A 5h du matin, à la lueur de l’aube nous enjambons nos deux-roues loués pour la journée et partons sur la même pagode que la veille au soir afin d’assister cette fois au lever de soleil.

Nous partageons la terrasse de la pagode avec 20 autres touristes et assistons à l’envolée d’un autre moyen de transport du site, les montgolfières, certainement la meilleure façon de contempler le site mais également la plus onéreuse : 300 dollars par personne ! Il se dégage une atmosphère apaisante et poétique de voir les énormes ballons survoler les milliers de pagodes aux premières lumières du jour.

302

311

313

383

384

385

386

388

392

393

395

396

399

400

319

 En toute liberté sur le site

Nous continuons de parcourir à vélo les endroits non visités la veille et retournons en fin de matinée à la GH pour échapper durant quelques heures à la puissance du soleil. Ce n’est que vers 15h que nos vélos nous emmènent une dernière fois sur le site, à l’heure où la chaleur du soleil se fait moins virulente. Nous profitons de cet agréable moment où nous nous arrêtons au hasard ou selon les indications de la carte du site, progressant en toute liberté parmi ces milliers de temples, dont certains en ruine, sont les témoins d’un passé lointain.

Au Nord de Bagan, deux routes principales parallèles et goudronnées permettent de circuler facilement à vélo. Les pagodes de ces deux axes regroupent la majorité des touristes occidentaux. En s’éloignant vers le centre du site, les routes de terre compliquent notre progression mais certaines pagodes méritent le détour, notamment la Pya Tha Da, que l’on choisit pour notre coucher du soleil. Ici ce sont essentiellement des Birmans qui sont venus pour les dernières lueurs du soleil. Nous sommes d’ailleurs assiégés par les demandes de photos avec les locaux et profitons de notre petit moment de gloire, pendant de nombreuses minutes. De ce temple, la vue est imparable sur des centaines de temples à l’horizon, qu’il est impossible de compter.

410

426

427

428

429

430

431

Retour express la nuit tombée

Malgré la douzaine de bus touristiques amenant massivement des touristes Birmans et Chinois et gâchant un peu le paysage, et un soleil qui se perd rapidement dans la brume lointaine, contempler les temples de Bagan en fin de journée reste un moment féérique.

A peine la lueur orangée du soleil disparue, nous enfourchons rapidement nos vélos car la route qu’il nous reste à parcourir avant de rejoindre notre hôtel est conséquente, notamment quelques kilomètres sur piste qui nous procurent certaines difficultés. Torche frontale vissée la nuit tombée, nous avalons les kilomètres et parvenons à notre village 45 minutes après notre départ de la pagode.

En récompense de nos efforts nous nous offrons le confort du Black Bambou Restaurant, aux tarifs plus élevés que d’habitude mais au cadre verdoyant très appréciable.

 

Conseils aux voyageurs :

- Restaurant : à Nyaung U, le Black Bambou est un bon restaurant au cadre très agréable. Mais les tarifs sont supérieurs aux restaurants habituels.

- Boulangerie : régalez-vous des pâtisseries de la Bakery qui se trouve près du Black Bambou.

 

Comments are closed.