J4 – Les villages hors d’âge du plateau de Sayq

Lorsque le soleil se lève à 6h, c’est un peu comme une délivrance après une nuit difficile et désagréable passée dans la voiture pour cause de tempête de sable. Nous profitons tout de même d’un petit déjeuner dans le désert, au soleil levant. Nous rebroussons chemin en direction de Al Mintirib où nous regonflons nos pneus avant de reprendre la route en direction du Nord-Ouest et la région montagneuse du plateau de Sayq (Route 14 du guide Oman Off Road).

Avant de commencer l’ascension jusqu’à 2000 mètres d’altitude, nous devons passer par un point de contrôle où la police vérifie les passeports et notre véhicule. En effet, seuls les véhicules tout terrain peuvent y accéder tant le dénivelé y est important. Sur cette route, les quatre roues motrices ou un moteur très puissant garantissent d’arriver tout en haut. En seulement une quinzaine de minutes nous atteignons les 2000 mètres ainsi qu’un panorama spectaculaire. Au loin, nous distinguons plus ou moins clairement plusieurs villages, de toutes les tailles. En tout, une trentaine de villages sont nichés dans les montagnes. Ici se pratique la culture en terrasse, avec l’indispensable système d’irrigation typiquement omanais.

Nous visitons les villages de Sayq et Al Ayn, à l’aspect désuet et où le temps semble s’être arrêté. La population assez faible dans ces villages et la température élevée ne nous ferons croiser que peu de locaux. Pour trouver un spot de camping nous nous aidons de notre guide Oman Off Road qui en liste quelques-uns. C’est en faisant davantage de hors-piste que nous en trouvons un. Un spot idéal, niché dans une vallée, à côté de champs cultivés, avec un sol plat et des arbres nous offrant de l’ombre, ce confort si rare à trouver par moments à Oman.


Tous les récits de notre voyage à Oman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *