J1 – Au pays de Kandy

C’est aux aurores que nous arrivons à Colombo, aux premières lueurs du soleil. Pas évident de commencer une journée où pour notre organisme, il n’est que minuit, conséquence du décalage horaire.

Deux semaines pour le programme que nous avons prévu ici semble assez court. Afin de gagner du temps dès notre arrivée, et malgré le repos que réclame notre corps, nous décidons de rejoindre notre premier objectif dans la journée, la ville de Kandy.

Pour cela, nous prenons le bus de l’aéroport jusqu’au centre ville de la capitale. D’ici un train part à 7h pour Kandy. Nous arrivons à la gare au pas de course, à 6h55 ! A peine le temps de s’asseoir, que le train s’éloigne de la gare.
Nous avons choisi le wagon panoramique afin de profiter du paysage qui, parait-il, vaut le détour. Malheureusement notre sommeil rattrape notre enthousiasme. Des trois heures de voyage, nous ne faisons qu’entrapercevoir un paysage qui se fait de plus en plus verdoyant à mesure que nous entrons dans les terres sri lankaises.

Kandy se situe en début de région montagneuse. Quel plaisir de retrouver ainsi tant de verdure, forêts, montagnes et arbres exotiques après notre dernier voyage, au Rajasthan, au Nord de l’Inde, où les paysages étaient dominés par le désert.

A la gare nous retrouvons nos familiers rickshaws indiens, appelés ici tuk-tuk et qui inondent les routes. 150 Roupies plus tard, nous voici en haut d’une colline, au Highest View, guest house réputée comme son nom l’indique pour sa vue imprenable.

Afin de ne pas errer en ville tels des morts-vivants, nous préférons récupérer de sommeil ce que nous pouvons avant de nous aventurer au centre.

Kandy est une ville assez importante, très polluée et très mouvementée. On s’y ballade durant l’après-midi à la découverte des saveurs gustatives locales, avec les fameux roti, qui sont des encas à la viande ou au légumes, parfois fris, et souvent épicés. Impossible de passer à côté de ces snack au Sri Lanka. On se délecte également de succulents fruits du marché : multiples variétés de bananes (dont des rouges, délicieuses), mangues et mangoustans, excellents fruits à la texture du litchi et au goût de fruits rouges.

Une fois à l’hôtel, nous profitons de notre terrasse et sa vue panoramique, avant de terminer par un diner assez médiocre dans le restaurant de l’hôtel. C’est exténués que nous rejoignons notre lit à 22h.

Conseils aux voyageurs

– Hébergement : le Highest View est un établissement très propre, dont les chambre coûtent entre 2000 et 2500 Rs, négociables si vous passez plusieurs nuits. N’écoutez pas le propriétaire qui vous déconseille de prendre les tuk-tuk du coin prétextant un prix trop élevé, c’est à l’inverse lui qui propose des prix élevés, à cause de sa commission. Evitez également le restaurant de la guesthouse, très médiocre.


Tous les récits de notre voyage au Sri Lanka

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *