Tortugero, y’a des tortues ici ?

by 31 octobre 2009 • Carnet de voyage Costa RicaCarnet de voyage Costa Rica Comments (0)

890

Jour 6

Debout aux aurores pour cette nouvelle journée afin de prendre le bus de 7h30 pour Puerto Limon, à 1h30 de trajet. Une fois sur place, nous attrapons un taxi qui nous emmène à Moin, 9 kms plus loin, afin d’arriver à temps pour monter dans notre embarcation pour Tortuguero, tout au Nord de la côte caribéenne.

Les dernières navettes partent à 10h. Nous arrivons à temps pour embarquer dans un petit bateau de 6 places qui nous coûtera finalement 30 $ l’aller, au lieu des 35 pour les navettes plus grandes.

Notre taxi guide nous annonce un trajet d’environ 3-4 heures, en fonction des différents arrêts que nous ferons pour admirer les animaux. Nous faisons alors une agréable ballade sur le canal, où nous pouvons apercevoir des singes dans la fôret alentour, des caïmans et tortues sur des troncs d’arbres flottants, et des variétés d’oiseaux à intéresser tout ornithologue. 14H, notre magnifique ballade arrive à son terme.

02

01

03

Arrivée à Tortuguero, petit village d’une largeur d’environ 300m, étonnamment situé, entre mer et fleuve. Cet endroit est très populaire à travers le pays pour ses nombreuses tortues qui viennent pondre sur la plage de février à octobre. Quatre des huits espèces de tortues marines qui existent de part le monde ont choisi cet endroit pour se reproduire.

En arrivant, la turpitude attendue d’un endroit perdu entre jungle et mer fait place à une fête locale pour le week-end, afin de célébrer la fin de la période de ponte des tortues. Une fête à la gloire des tortues, en quelque sorte.

Kermesse, fanfare, stand de jeu et débit de boissons concourent à animer le lieu. Le spectacle nocturne des tortues venant sur la plage est donc terminé à cette période. Il est toutefois possible d’assister à l’éclosion de certains oeufs et aux premiers pas des tortues se dirigeant vers la mer.

En ce week-end de fête il n’y a plus beaucoup d’hôtels avec des chambres disponibles. Notre chauffeur du jour nous trouvera une cabina au confort plus que sommaire, pour 16 $. Ici, aucune fenêtre mais des ouvertures avec montants en bois et moustiquaire intégrée.

On profite brièvement de la fête entre Impérial (bière locale) et brochettes de pollo (poulet). Nous partons essayer d’apercevoir l’éclosion des oeufs de tortues sur la plage. Un gardien nous informe que les rares éclosions à cette époque se font le matin, au levé du soleil. Nous rebroussons chemin et partons nous coucher, ou plutôt essayer. Difficile de trouver le sommeil entre chiens qui aboient, sono crachant du reggaetton et un voisin se faisant un plaisir à manier sa guitare et à chanter sur des airs locaux… Une fois de plus, la fatigue aura raison de nous et de tout le vacarme environnant.

Conseils aux voyageurs :

> Infos tortues : si vous comptez voir les tortues pondre sur la plage, renseignez-vous à l’avance sur la période de ponte. Apparemment il y a deux périodes dans l’année : février et septembre-octobre.

Comments are closed.