Au rythme bédouin dans le désert

by 10 novembre 2013 • Carnet de voyage JordanieCarnet de voyage Jordanie Comments (0)

1679

Jour 8

Notre première nuit dans le désert ne fut pas si fraiche qu’on le craignait. La chaleur accumulée à l’intérieur de la tente en journée y est sans doute pour beaucoup. Ici l’hiver la température peut descendre bien plus bas…

Les couleurs du levé de soleil

Aux premières lueurs de lumières, à 6h30, je quitte ma tente pour un promontoire naturel et attend patiemment de voir l’astre lumineux qui nous avait quitté hier à l’horizon opposé. D’ailleurs la situation de notre camp est excellente : la vue dégagée permet d’admirer aussi bien le levé du soleil que le coucher. Vers 7h la forme circulaire lumineuse sort de l’ombre et commence à distribuer sa chaleur au désert. Le calme est tout aussi plat et reposant que la veille au soir. Les immenses rochers semblent se mouvoir et vivre lorsque la couleur orange pâle s’y dépose et change sa teinte progressivement, au fil du levé.

436

440

Il est temps de rejoindre Abdullah pour le petit déjeuner : pain, façon grillé grâce au réchaud, fromage à tartiner, confiture et l’inévitable thé qu’Abdullah nous fait ingurgiter par dizaines, tout au long de la journée. En Jordanie, tant que la bouilloire n’est pas vide l’hôte ressert en permanence les tasses dès qu’elles ont perdu ne serait-ce qu’un tiers de leur contenu. Pour signaler l’overdose de thé le convive doit secouer la tasse devant l’hôte, en la faisant pivoter à droite et à gauche. La technique est la même pour le café.

On the road again

Le temps qu’Abdullah fasse l’alle-retour chez lui afin de faire le plein d’essence et de récupérer les victuailles du midi, nous voici de nouveau sur la route du désert, vers le Sud afin de découvrir un pont naturel formé par les rochers et bien plus haut que celui d’hier. Puis Abdullah nous suggère de nous abandonner en plein désert afin que l’on profite d’une petite marche matinale au milieu de rochers et de sable afin de mériter la pause thé qu’il projette de nous préparer 2-3 km plus loin, au pied d’un rocher qui nous servira de repère.

446

460

452

471

La pause du midi est plus longue, le temps que le poulet cuise à point. De quoi faire une petite balade sur les formations rocheuses des alentours. Une fois de plus, Abdullah prend soin de nos estomacs. Le déjeuner est composé d’un poulet accompagné d’une sauce aux épinards et citron qui régalent nos papilles. L’après-midi se déroule sur le rythme habituel : 4×4, décors sublimes et pause thé. Nous vivons au rythme bédouin dans ce lieu si grand mais que connait par coeur notre hôte – il nous dit même pouvoir le faire de nuit !

472

475

480

A 16h nous prenons nos aises sous la tente-séjour et relaxons notre corps et nos esprits avant de filer sur le même rocher qu’hier afin d’admirer une dernière fois le coucher de soleil sur ce décor naturel unique.

487

488

 

Conseils aux voyageurs :

- Equipement : n’oubliez pas votre sac à viande et votre torche frontale .

- Discutez avec Abdullha : il se fera un plaisir de vous parler de lui, des bédouins, de la Jordanie…

Comments are closed.