Un mini-treck comme on les aime !

by 6 novembre 2013 • Carnet de voyage JordanieCarnet de voyage Jordanie Comments (0)

1905

Jour 4

Il parait qu’on ne perd pas ses bonnes habitudes… Alors pourquoi ne pas se priver de l’activité la plus controversée lors de nos voyages : la randonnée. Controversée parce qu’un débat perpétuel fait rage entre notre corps, peu enclin à fournir des efforts pédestres car vite gagné par la lassitude, et nos yeux qui ont une irrésistible envie de se régaler. Enfin relativisons, ce matin nous choisissons un treck facile d’une durée de 2 heures, rien à voir avec celui de 16 km que prévoient de faire les routards français rencontrés hier.

De notre hôtel nous partons à 3, avec la Malaisienne côtoyée hier, en voiture qui nous a été réservée par notre hôtel pour le camp de Rumana, situé à 20 minutes de route. Il s’agit d’une réserve payante à partir de laquelle différents sentiers parcourent les montagnes. La réserve de Dana est très grande et offre des panoramas magnifiques sur tout le massif montagneux.

136

A 9h notre départ se fait du campement pour une petite randonnée qui nous fait d’abord grimper dans la montagne puis la contourner. Comme depuis notre arrivée en Jordanie, le soleil ne manque pas à l’appel, sans toutefois être trop violent. Pas une âme qui vive à l’horizon. Malgré une quinzaine de minutes de montée en début de parcours, le reste ne présente pas de difficulté particulière. Un treck comme on les aime ! D’autant que le panorama est évidemment très appréciable. Au final 1h30 nous aura suffit à venir à bout du mini-treck.

138

140

A l’arrivée, notre chauffeur de ce matin, qui n’est autre qu’un des responsables de la réserve et aussi le frère de l’hôte de notre hôtel, nous récompense du traditionnel thé. Pendant tout notre séjour, nous boirons beaucoup de thé mais bizarrement jamais identiques. Selon les régions et les cultures, il semble que les Jordaniens aient leur propre recette. Certains le font avec de la menthe, d’autre de la sauge, ou certains uniquement avec du thé noir du Sri Lanka. Point commun : la quantité de sucre. Ici , personne ne semble se préoccuper de son taux de glucide…

Philosophie bédouine

En Jordanie, partager un thé, c’est partager un bout de vie, un moment avec autrui. Notre Jordanien multifonction (chauffeur-guide-gardien-philosophe…) nous donne sa version du bonheur : la simplicité des choses de la vie, avec l’essentiel pour vivre, de quoi dormir, manger et se vêtir. Le reste n’est qu’illusion et nous empoisonne la vie. Loin de la société de consommation, des nouvelles technologies, des moyens de communication électroniques censés nous rapprocher mais qui nous éloignent finalement, les bédouins (il est issu d’une famille bédouine très nombreuse) préfèrent la simplicité des rapports réels et sincères. Prendre le thé avec ses amis, discuter, prendre son temps, profiter des beautés de la nature… Bref, une vision de vie loin de nos préoccupations occidentales mais tellement plus profonde et qui nous rappelle que notre vision n’est certainement pas la meilleure… Voyager, c’est aussi recevoir une leçon de vie de gens au quotidien différent du notre et loin des tentations d’un monde qui nous transforme petit à petit en machine à consommer et à obéir alors que ce sont les valeurs humaines et non matérielles qui nous permettent d’atteindre le bonheur, que tout le monde recherche au final.

Nous avons tout le temps de repenser à cette leçon de vie – basique et simpliste mais avérée – et à entamer une réflexion sur soi-même dans la voiture que l’hôtel nous a réservée pour la ville de Wadi Musa, où se dresse l’une des 7  Merveilles du monde : Pétra.

Arrivée à Wadi Musa, Pétra

A 13h nous découvrons cette petite ville composée d’une partie en hauteur, dans les collines, et de la partie basse, plus touristique car plus proche de l’entrée du site. Contrairement à ce que l’on pense, Pétra n’est pas le fameux monument creusé dans la roche dont la célébrité fut aidée par le troisième volet des aventure d’Indiana Jones, mais un immense site archéologique qui fut une cité antique, habitée par le peuple nomade nabatéen et datant du VI ème siècle avant JC.

Ce site est composé d’une multitude de monuments : monastère, tombes royales, théâtre… et le fameux Trésor, le Khazneh, monument emblématique et point d’orgue d’une visite à Pétra. Le site se visite différemment, en fonction du temps disponible. De nombreux touristes en provenance d’Israël ne viennent que pour la journée et payent le prix fort : 90 JD (près de 90 euros) car une visite de Pétra le jour d’arrivée en Jordanie est majorée. Pour les autres, c’est 50/55/60 JD pour 1/2/3 jours. Le tarif a subi une très forte hausse en 2012, passant de 35 à 50 JD ! Passer une seule journée est insuffisant pour explorer tous les recoins, la géographie du site – vallonnée – ajoute à la nécessité d’avoir du temps. Certains monuments, comme le fameux monastère, sont situés en hauteur et demande un effort de 800 marches !

Pour s’imprégner de ce lieu mythique nous optons pour une formule sur deux jours, qui nous évitera une visite au pas de course. Nous aurions pu choisir le pass de 3 jours et commencer notre visite dès cet après-midi mais chaque chose en son temps, malgré notre impatience nous préférons nous poser dans notre agréable chambre d’hôtel et récupérer de notre nuit précédente.

Fin de journée, direction la ville haute afin de nous restaurer. Sur les conseils de notre chauffeur nous choisissons Al Arabi Restaurant. Leur kebab se déguste…

Derniers achats pour notre pique-nique de demain sur le site de Pétra, avant de faire le plein de repos pour notre longue journée qui nous amènera vers une nouvelle Merveille du monde…

 

Conseils aux voyageurs :

- Hamzi : travaille dans la réserve. C’est le frère de Hazim, qui tient le Dana Tower Hotel avec son père. Il peut organiser tout type de tour à Dana et dans tout le pays. Bédouin très sympa. Téléphone : 00962779712836.

- Rumana Treck : entrée 8 JD. Ajouter environ 20 JD pour le trajet A/R à partir du Dana Tower Hotel (à partager si possible). Dans ce camp, plusieurs trecks possibles, assez simples. Compter 1h30-2h pour les plus courts.

- Des trecks plus longs sont possibles, à partir de l’hôtel, notamment un de 16km, qui descend dans la vallée.

- Pétra : le Sunset Hotel est tout proche de l’entrée de Pétra. Beaucoup de chambres, accueil sympa et propre. Chambres affichés 34 et 45 JD les doubles, avec petit déjeuner. En basse saison, possibilité de négocier. Nous avons eu 3 nuits pour 80 JD (soit 26,5JD la nuit)

Comments are closed.