Comment réaliser une photo panoramique ?

Rien de plus approprié qu’un paysage pour faire une photo en panorama.
Une image panoramique casse la structure habituelle d’une photo qui a généralement un rapport de 4/3 ou 3/2, pour l’allonger façon 16/9 voire plus.
Pour sublimer vos photos de paysages façon panorama, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Une photo panoramique avec votre smartphone ou tablette

Chaque appareil électronique a son utilité. Les smartphones et tablettes n’ont, selon moi, pas vocation à prendre des photos de voyage mais ils peuvent tout de même constituer un bon outil d’appoint dans des circonstances où il est difficile de sortir son appareil numérique. D’autant que les optiques s’améliorent petit à petit, mais restent bien en-dessous de la qualité d’un appareil compact ou reflex.

Pour les accros aux smartphones ou tablettes, il existe deux solutions : soit votre appareil propose dans les options le mode panoramique (pensez à mettre à jour votre système d’exploitation car c’est une nouvelle fonctionnalité sur certains appareils) soit vous passez par des applications vous permettant de faire votre panorama.

Un article avec des applis Iphone au banc d’essai : Dossier apps iPhone : Tests de 9 applis de photo panoramiques, clichés, avantages, inconvénients et top 3 – iPhone 5s, 5c, iPad, iPod touch : le blog iPhon.fr.

 

Utilisez la fonction panorama de votre appareil numérique

Certains appareils ont une fonction panorama intégrée. Il suffit de balayer l’horizon avec l’obturateur appuyé pour capturer le panorama.

 

Recadrez votre photo

Certainement la plus simple des solutions.

A partir de votre photo prise au format traditionnel, il vous suffit de passer par un logiciel de retouche (Photoshop, Photoshop Elements, Gimp…) et d’utiliser l’outil de recadrage pour faire votre panorama sur-mesure.

 

Rapide et simple. Inconvénients : vous perdez un peu en résolution étant donné que vous rétrécissez l’image et c’est une solution limitée car elle dépend de la prise de vue. Et c’est justement lors de la prise de vue que vous devez penser au panorama. Et pour cela, lisez la dernière méthode.

Prendre plusieurs photos et montez-les avec un logiciel

La méthode la plus technique, mais la plus efficace.

L’idée est de prendre plusieurs photos que votre logiciel de photo fusionnera ensuite.

Des règles sont à respecter pour augmenter vos chances de réussir votre photo panoramique parfaite :

Mode portrait

Prenez vos photos en mode portrait et non en mode paysage afin d’avoir un maximum d’éléments verticaux pour chacune des photos, nécessaire lors de la fusion des photos.

Règle des 25%

Chaque photo prise doit contenir environ 20-25% d’éléments de la photo précédente. Cela peut-être un peu plus mais attention à ne pas dépasser les 50%. C’est un coup à prendre, vous affûterez votre technique au fur et à mesure.

Faites vite !

Ne tardez pas à prendre vos différents clichés pour éviter que la luminosité change entre temps et fasse apparaitre une différence de lumière sur une partie de votre photo finale.

Verrouillez la map

Verrouillez la mise au point avant le premier cliché ou alors veillez à avoir une mise au point identique sur toutes les photos. Autrement vous pourrez vous retrouver avec un panorama gâché par des différences de mise au point sur la photo finale.

Fermer l’ouverture

Si vous n’utilisez pas la fonction de verrouillage de la mise au point, essayez de fermer l’ouverture à f/11 environ, voire plus si vous avez assez de luminosité, afin d’avoir un maximum de netteté sur l’ensemble de votre image en diminuant la profondeur de champs.

Verrouillez la balance des blancs

Bloquer le réglage de la balance des blancs ou alors prenez vos photos en format RAW, mais évitez de rester sur une balance automatique sans quoi le réglage appliqué automatiquement risque d’être différent d’une photo à l’autre.

Dézoomez au maximum

Ne faites pas de zoom avec votre objectif, vous garderez ainsi un maximum d’éléments. Mieux vaut en avoir trop que pas assez. Vous pourrez toujours recadrer votre image après coup.

Grand-angle : oui, ultra grand-angle : non

A contrario, évitez d’utiliser un ultra grand-angle (UGA) qui risque de déformer les extrémités des photos.

Limitez le nombre de photos

Limitez-vous à 8 photos maximum ou vous risquez d’augmenter la déformation de la ligne d’horizon et des éléments (à moins que ça soit l’effet recherché).

 

Une fois que vous avez tous vos clichés, vous devez passer par un logiciel de retouche.

Il en existe des payants et des gratuits.

Photoshop et Photoshop Elements : la référence des logiciels de retouche. Inconvénient : le prix. Photoshop Elements est toutefois abordable et constitue un bon investissement si vous souhaitez vous plonger dans la retouche ou l’optimisation photographique (moins de 100 euros). La fonctionnalité de création de panorama est simple et efficace.

Gimp : logiciel libre de droit en licence GNU et donc gratuit. Il vous permettra de faire vos premiers pas dans la retouche de vos photos. Pour la fonctionnalité de création d’un panorama, elle est un peu complexe et pas très satisfaisante.

Autres logiciels : Arcsoft Panorama Maker, Hugin, Panorama Factory…

C’est avec Photoshop (Photoshop Elements fonctionne de la même manière) que je vais vous expliquer la technique.

Ouvrez dans un premier temps les clichés concernés avec Photoshop.

Allez dans le menu Fichier -> Automatisation -> Photomerge (pour Elements : Onglet Expert -> Améliorer -> Photomerge -> Panorama Photomerge).

 

Une fois la fenêtre ouverte, cliquez sur Ajouter les fichiers ouverts puis laissez la disposition sur Auto (vous pourrez faire d’autres essais avec les autres réglages).

 

Cliquez ensuite sur OK et laissez faire le travail. Cela peut prendre plusieurs dizaines de secondes en fonction du nombre de photos et de leur résolution.

Une fois les photos fusionnées, vous vous retrouvez avec une image aux extrémités plus hautes qu’au centre. En cas de prise de vue en mode paysage, vous auriez eu beaucoup moins de hauteur, essentiellement sur les extrémités, ce qui vous aurait obligé à couper une partie de l’image lors du recadrage.

 

 

Plus votre panorama est composée de photos, moins la ligne d’horizon a des chances d’être droite. Le but est d’avoir un équilibre entre les 2 extrémités de la photos pour éviter que la ligne d’horizon parte davantage à droite ou à gauche. Vérifiez cela avec le marquage Photoshop. Pour pouvoir redresser votre image, vous devez fusionner tous les calques qui constituent votre panorama et ensuite appliquer la transformation au calque.

Lorsque la ligne d’horizon est équilibrée, vous pouvez utiliser l’outil recadrage pour finaliser votre photo comme bon vous semble. Evitez tout de même d’avoir un rapport trop élevé entre la hauteur et la largeur.

 

Réagissez à cet article via votre compte facebook :

  1. Pas mal comme tuto. C’est vrai que trop peu de monde se lance dans les panos alors que ce n’est pas forcément trop compliqué. J’ai mis un temps fou avant de m’y essayer. Ça impressionne, du coup on n’ose pas se lancer, à tort !! J’utilise Hugin et suis assez bluffé par les performances du logiciel, pour un soft gratuit, ce n’est pas mal du tout.
    Si tu veux passer à la case suivante, en particulier sur le blog, et bien j’ai rédigé un billet invité sur le blog Travelplugin, un tutoriel pour créer des panoramiques sphériques à 360° (des visites virtuelles quoi).

  2. J’avoue ne pas avoir encore pensé à faire des panoramiques à 360° et l’idée me plait bien.
    Je vais jeter un oeil à ton tuto et pourquoi pas en réaliser lors de mon futur voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *